Le blogue Habiletés EMPLOI

Le blogue des professionnels de l’inclusion en emploi!

Être ou ne pas être… en situation de handicap

 

« Je peux être très très autonome comme personne handicapée si tout est accessible autour de moi. Par contre, si la porte automatique est défectueuse, je vais avoir besoin de quelqu’un… » – Sylvain Le May, responsable de l’accueil et du soutien aux étudiants en situation de handicap, Université du Québec à Montréal (Source – Vidéo Lauréat Prix Mon parcours! Ma carrière! 2014)

Dans le cadre de la Semaine nationale de l’accessibilité, ces quelques mots résument bien l’importance de l’accessibilité dans la vie de chacun. Importance dans la vie des personnes ayant une limitation fonctionnelle, bien entendu, qui ne sont plus en situation de handicap dans un environnement accessible, importance aussi pour la population en général qui profite également de ses bienfaits (une population vieillissante, une personne ayant eu un accident et qui se déplace temporairement en béquilles ou en fauteuil roulant, etc.).

Bien sûr, l’accessibilité ne se limite pas aux portes automatiques. On parle plutôt d’accessibilité architecturale pour l’ensemble du bâtiment mais aussi d’accessibilité à l’information, etc.

Une situation de handicap

Selon le Réseau international sur le Processus de production du handicap (RIPPH) « Une situation de handicap correspond à la réduction de la réalisation ou à l’incapacité à réaliser des habitudes de vie, résultant de l’interaction entre les facteurs personnels (les déficiences, les incapacités et les autres caractéristiques personnelles) et les facteurs environnementaux (les facilitateurs et les obstacles). »[1]

Selon le Modèle de développement humain – Processus de production du handicap (MDH-PPH) du RIPPH « …la réalisation des habitudes de vie peut être influencée par le renforcement des capacités ou la compensation des incapacités par la réadaptation et des aides techniques, mais également par la réduction des obstacles dans l’environnement. Les obstacles sont, par exemple, les préjugés, le manque d’aide ou de ressources, l’absence d’accessibilité du domicile ou de l’école, la difficulté de se procurer de l’information imprimée adaptée ou se déplacer au moyen d’une signalisation accessible. »[2]

Le processus de production du handicap, en liant l’individu à son environnement dans les différentes sphères de sa vie, fait en sorte que la situation de handicap n’est plus le seul fait de l’individu mais des interactions de ce dernier avec son environnement.

En cette Semaine nationale de l’accessibilité, explorons les potentielles situations de handicap au sein de nos différents environnements, situations qui peuvent faire en sorte qu’une ou plusieurs personnes se retrouvent en situation de handicap, les empêchant de se réaliser, comme vous et moi, dans leurs habitudes de vie.

Sources et ressources :

Une collaboration de Éric Daigle, conseiller aux communications, SPHERE

Vous désirez en apprendre davantage sur le monde de l’intégration en emploi des personnes en situation de handicap professionnel?
Inscrivez-vous à notre infolettre en cliquant ici.

Besoin de soutien pour vos clients?
N’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.

[1] Réseau international sur le Processus de production du handicap. Concepts-clés du MDH-PPH – Précisions, [en ligne], http://ripph.qc.ca/modele-mdh-pph/concepts-cles/ (page consultée le 23 mai 2018).

[2] Réseau international sur le Processus de production du handicap. Modèle MDH-PPH, [en ligne], http://ripph.qc.ca/modele-mdh-pph/le-modele/ (page consultée le 23 mai 2018).

Crédits photo : Thinkstock