Le blogue Habiletés EMPLOI

Le blogue des professionnels de l’inclusion en emploi!

L’accompagnement pour faire face à l’isolement

 

Dans un contexte où la COVID-19 a mis le monde sur pause, plusieurs personnes éprouvent une détresse psychologique lorsque toutes leurs activités personnelles et professionnelles sont brusquement arrêtées. Pour faire face à cette condition défavorable, les intervenants dans les organismes d’employabilité peuvent également jouer un rôle en tant qu’accompagnateurs psychosociaux. En compagnie des personnes qu’ils assistent, ces professionnels arborent plusieurs stratégies et moyens afin de faire face à l’isolement. Cet article met en lumière les pratiques de Christie Salumu Mulimbi et Johanie Paquet, deux conseillères en emploi et intervenantes du Carrefour jeunesse-emploi Chauveau, dans leur accompagnement auprès de participants en recherche d’emploi dans une période sans précédent.

 

La présence de l’intervenant pour maintenir le lien de confiance

« Ce n’est pas de mettre l’accent sur le négatif de cette crise, mais bien d’être capable de maintenir le lien »

— Christie Salumu Mulimbi

 

Dans la réalité où plusieurs activités professionnelles de jeunes se retrouvent à l’arrêt, les conseillers en emploi détiennent le mandat de préserver cette interrelation entre eux et les jeunes qu’ils suivent. Les deux conseillères en emploi expliquent que le maintien de ce lien de confiance et de cette relation qui existait bien avant la crise sanitaire s’inscrit comme une formule essentielle. Celles-ci permettent d’outiller et rassurer la jeune clientèle à passer au travers de leurs différentes émotions. L’isolement ressenti par certains parvient à se démanteler en présence des conseillers qui réussissent à instaurer un filet de sécurité autour d’eux. La présence et le soutien de l’intervenant constituent une approche humaine, qui réalise toute une différence dans leur travail de conseiller professionnel auprès des jeunes.

 

Des moyens de communication adaptatifs

À défaut de ne plus recevoir de jeunes au Carrefour, plusieurs outils de communications sont mis à disposition afin de les rejoindre. Zoom, Messenger, téléphone ou encore par courriel, les intervenants ont recours à tous ces moyens et s’adapte selon la préférence de la personne. C’est la communication par messagerie instantanée et le téléphone qui détiennent une certaine popularité auprès des clients. Ces outils sont accessibles et permettent d’apprécier une fluidité et un confort que ces jeunes retrouveraient dans une conversation face à face, dans la normalité des choses. Les conseillers en emploi et les intervenants doivent donc jongler entre les différents moyens de communication et s’adapter aux besoins et au confort de tout un chacun.

 

Les activités au temps du confinement

Les intervenants n’ont d’autres choix que de faire appel à leur créativité afin d’offrir des activités qui répondent aux besoins des jeunes. En temps normal, au carrefour, ces derniers assistent à des ateliers de groupe sur différentes thématiques qui amènent un travail sur des aspects personnels tel que l’estime de soi. Avec le confinement qui subsiste maintenant depuis plusieurs semaines, grand nombre de jeunes ont exprimé le désir de maintenir les activités, même de manière virtuelle afin de conserver la dynamique de groupe et passer à travers le confinement ensemble. Une fois par semaine, les intervenants organisent donc une activité où environ une demi-douzaine de jeunes adultes, fidèles au poste, se divertissent en compagnie de leur intervenant. À travers ces animations, Johanie explique que l’objectif visé est de détendre l’atmosphère et chasser la brume négative que le confinement fait planer au-dessus de nos têtes. Loup-garou, jeu d’évasion et visionnement de vidéos, toutes les idées sont bonnes pour se récréer ! Il importe également de préciser que la mise en place d’activités nécessite une planification. Personne ne doit être exclu et c’est pourquoi les intervenants doivent brosser un portrait des préférences et des sources d’intérêts de chacun. Parmi tant d’autres, les artistes! Un groupe Facebook a été créé spécialement pour eux. Un endroit où ces jeunes artistes sont invités à s’exprimer, danser, chanter et écrire leurs émotions à travers leurs œuvres et partager leurs talents. Les intervenants accomplissent un travail axé vers les intérêts des jeunes et trouvent toutes sortes de possibilités afin de les garder captivés.

 

L’accompagnement en temps de crise, un facteur de réussite

Bien que cette situation inouïe ait apporté son lot de stress et d’inquiétudes, elle a également permis à bon nombre de jeunes ambitieux de garder espoir et de poursuivre leurs projets personnels, mais aussi professionnels. Plusieurs d’entre eux ont sollicité l’aide et les conseils de leurs intervenants afin de continuer leur recherche d’emploi ou de maintenir leur travail durant cette crise. Cela va sans dire que l’accompagnement des conseillers en emploi a cimenté d’une manière favorable la confiance et le lien qui les relie avec ces jeunes. « On a les jeunes à cœur, c’est plus que notre job ! »

 

Les projets à venir au Carrefour jeunesse-emploi Chauveau

Le Carrefour jeunesse-emploi Chauveau est actuellement en recrutement pour la deuxième cohorte du projet INTERFACE. Ce projet permet d’acquérir de l’expérience de travail et d’explorer différents domaines professionnels en réalisant des stages communautaires rémunérés.

Le Carrefour travaille également sur un blogue. C’est un service qui sera implanté et qui perdurera au fil du temps !

 

Le Carrefour jeunesse-emploi Chauveau (CJEC) est un organisme communautaire ayant pour mandat d’accompagner les jeunes adultes de 16 à 35 ans dans leurs démarches d’autonomie personnelle et sociale, en les aidant dans leur persévérance scolaire, dans leur cheminement vers l’emploi ou dans le développement de projets d’entrepreneuriat, de volontariat et de bénévolat.

 

Un billet d’Amina Bousbia, conseillère aux communications, SPHERE, en collaboration avec Christie Salumu Mulimbi et Johanie Paquet, conseillères en emploi, intervenantes, Carrefour jeunesse-emploi Chauveau, Amélie Ferland, SPHERE.

 

Vous désirez en apprendre davantage sur les projets auxquels SPHERE collabore ou mis sur pied par SPHERE? Visitez notre section« Réalisations »

Vous désirez en apprendre davantage sur le monde de l’intégration en emploi des personnes en situation de handicap professionnel?
Inscrivez-vous à notre infolettre en cliquant ici.

Besoin de soutien pour vos clients?
N’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.

 

Les commentaires sont fermés.