Le blogue Habiletés EMPLOI

Le blogue des professionnels de l’inclusion en emploi!

L’importance de l’accompagnement comme facteur de réussite

 
Les conditions d’application de la mesure « Accompagnement »

Nous avons mentionné précédemment l’importance de l’accompagnement dans la réussite d’un projet d’intégration et de maintien en emploi et en avons défini plusieurs aspects.

J’aimerais, dans ce billet, approfondir davantage sur les différentes modalités d’application de ce type de soutien pouvant faire partie d’un plan d’action vers l’intégration et le maintien en emploi de personnes en situation de handicap. Je vais m’attarder en particulier sur le coaching offert par des ressources professionnelles externes.

Évidemment, chaque personne a ses propres besoins et donc chaque plan d’action est unique. Malgré tout, certaines formules d’accompagnement reviennent régulièrement et obtiennent énormément de succès.

L’accompagnement dans l’étape de préemploi

Lors d’un atelier de préemploi, le professionnel externe, souvent appelé « coach », peut débuter l’accompagnement par l’actualisation de la motivation du futur employé, de son attitude face à l’emploi. À ce stade, il aura aussi l’occasion d’aborder l’importance des critères reliés au poste, des attentes de l’employeur et plusieurs autres éléments.

L’accompagnement sur le lieu de travail

Peut venir ensuite l’accompagnement sur le lieu de travail, in situ. Une panoplie de services peuvent être proposés, toujours bien sûr en lien avec les besoins spécifiques du nouvel employé. À cette étape, l’employeur est habituellement rencontré pour valider les conditions de l’accompagnement, les horaires, les adaptations, etc. Pour l’employé, cette étape sera celle de l’analyse des tâches, des évaluations, des procédures internes, du code vestimentaire et de l’éthique de travail. À noter que le travail du professionnel comprend  aussi une grande part d’observation de l’employé en action, ce qui lui permettra de détecter certaines difficultés reliées plutôt à l’environnement de travail qu’à l’employé lui-même. Par exemple, un membre de l’équipe de travail n’ayant pas eu assez d’information concernant le nouvel employé et ses limitations, pourra être mis à niveau et ainsi, composer plus facilement avec la nouvelle situation.

Ultimement, l’accompagnement visera à atteindre les objectifs préalablement établis au plan d’action et à en assurer le suivi.

Soutenir l’adaptation, là où nécessaire

L’accompagnement en emploi s’avère une des meilleures façons d’atteindre des objectifs tels l’amélioration de la productivité ou l’augmentation de l’estime de soi et de l’autonomie. Grâce à l’accompagnement, il sera également plus facile, par exemple en début d’emploi, d’apporter des correctifs ou des clarifications quant à la communication employeur/employé/équipe ou à tout autre type de situation.

De plus, le processus d’accompagnement comprend une partie « rapport de suivi », qui fait état de la situation et de la progression du participant, de même qu’un descriptif des méthodes utilisées par le professionnel. Ceci permet d’effectuer les ajustements nécessaires en cours de route, s’il y a lieu, pour favoriser la réussite du projet d’emploi.

Vous désirez en apprendre davantage? Contactez SPHERE pour plus d’information sur les possibilités de soutien financier lié à soutien financier qui peut être apporté pour soutenir l’accompagnement avant, pendant ou après l’intégration de votre client.

Vous pouvez également lire mon prochain billet qui portera sur les facteurs de réussite de l’accompagnement! C’est un rendez-vous!

Une collaboration de Josanne M. Lafrenière, agente de projets, SPHERE

Crédits photo : Thinkstock

Vous désirez en apprendre davantage sur le monde de l’intégration en emploi des personnes en situation de handicap professionnel?
Inscrivez-vous à notre infolettre en cliquant ici.

Besoin de soutien pour vos clients?
N’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.