Nouvelles

Des nouvelles de SPHERE!

Le Groupe Probex et les Sherbrookois : donner au suivant!

De gauche à droite : Guillaume Caron et Roxanne Benjamin, employeurs (Le Groupe Probex) en compagnie de deux de leurs employés, Sylvain Bachand et Patrick Rodrigue.


Sylvain vit avec un handicap qui a un impact important sur son équilibre. Ses déplacements sont donc plus difficiles. « Cela fait en sorte qu’il peut même lui arriver de tomber et qu’il doive se relever, et ce, au vu de ses collègues de travail », relate son employeur. « Cette réalité est celle de Sylvain et il a appris à vivre avec. Dans ce cas précis, il faut prendre conscience que c’est parfois beaucoup plus notre propre inconfort vis-à-vis cette situation que la situation ou le handicap lui-même qui crée l’exclusion ou les jugements. Nous sommes là, avec tous nos clients qui font appel à nos services, pour soutenir et encourager nos employés à se relever et à prendre la place qui leur revient en société ». Cet employeur, c’est Guillaume Caron, directeur des ressources humaines chez Le Groupe Probex, une entreprise d’économie sociale multiservice qui soufflera sa première bougie et qui a le vent dans les voiles.

Étant sensibilisés depuis leur tendre enfance à l’importance et à la gratification du don de soi, c’est auprès de leurs parents que lui et son frère David, directeur général du Groupe Probex et des Résidences Monchénou, ont trouvé leur voie : « Il y a 30 ans cette année, nos parents ont fondé les Résidences Monchénou. Plutôt que d’être des locataires ou en pension chez autrui, nos résidents présentant des limitations intellectuelles ou physiques sont les hôtes de leur maison! Selon leurs capacités, ils assument toutes les tâches liées au bon fonctionnement et à l’entretien d’une propriété, au même titre que des propriétaires. Ils sont chez eux et ce sont les intervenants qui sont les visiteurs! », explique David.

Par sa contribution, le Groupe Probex amène donc encore plus loin cette notion d’inclusion et de participation sociale, via l’embauche de personnes présentant des limitations fonctionnelles et des contraintes sévères à l’emploi, pour offrir une multitude de services résidentiels et commerciaux et, ainsi, apporter de nouvelles sources de revenus en soutien aux Résidences Monchénou, qui ne bénéficient d’aucune subvention gouvernementale.

En opération depuis près d’un an seulement, le projet d’affaires a rapidement gagné en popularité auprès de la population. « Lorsque les gens font appel aux services offerts par le Groupe Probex, ils s’assurent non seulement d’un travail bien fait, mais ils encouragent et favorisent la valorisation et la participation à l’emploi de personnes handicapées de la région », explique Guillaume Caron. Les gens peuvent s’adjoindre de services d’entretien extérieur/intérieur, de travaux de rénovation/réparation, de mini-excavation/terrassement, de conciergerie, de manutention et transport, etc. Les possibilités sont multiples, tant pour les particuliers, les entreprises et les institutions. Tous les contrats sont réalisés sous la supervision de gestionnaires compétents.

« Tout se joue dans les habitudes des citoyens. Au lieu d’embaucher une compagnie « X » pour un coup de main, les gens ont la chance, de la même façon, de donner au suivant. Il en va de même pour nos services de récupération, explique Guillaume. Nos services mobiles de récupération de cannettes et de vêtements sont d’autres exemples de bonnes habitudes à adopter. Tout comme la fréquentation de notre magasin situé au 385 rue Alexandre! » Bref, ce ne sont pas les idées qui manquent aux frères Caron et aux membres de leur équipe pour rejoindre toute la population!

En compagnie du Groupe Probex, des organismes dédiés à l’emploi des personnes handicapées s’assurent que les emplois puissent être adaptés en fonction des limitations de chacun, leur permettant ainsi de s’y épanouir pleinement et durablement. Par exemple, dans des embauches comme celle de Sylvain, l’entreprise reçoit le soutien financier de l’organisme SPHERE-Québec pour la période d’intégration et d’apprentissage de l’employé, ainsi que du service d’aide à l’emploi Orientation-Travail pour le recrutement, le suivi et le maintien en emploi à long terme.

« Les personnes présentant des vulnérabilités intellectuelles, mentales ou physiques ont un rôle important à jouer dans la société. Il est essentiel de reconnaître que nous vivons tous avec des limites et des handicaps. La grande différence, c’est que certaines personnes n’ont pas la capacité de les dissimuler. Leurs limites sont plus apparentes que les nôtres. Toutefois, à nos yeux, il est primordial et légitime que ces personnes sentent qu’elles ont leur place à part entière, qu’elles peuvent s’impliquer », ajoute David. Et Sylvain en est bien conscient : « Je fais un travail que j’aime, avec une équipe extraordinaire, qui comprend mes besoins et ma réalité et en plus, je contribue au bien-être d’autres personnes dans ma situation. Je ne pouvais pas rêver de mieux! ».

Chaque Sherbrookois est maintenant invité, dans les choix qu’il fait, à contribuer à ce bel élan de solidarité!

Les commentaires sont fermés.